Des retraites pas chères payées (1)

Posted on 6 septembre 2010 par

0


« Dans un régime de retraite par répartition, c’est les premiers arrivés qui sont les mieux servis : autrement dit, les retraites actuellement versées ne sont pas en proportion des cotisations que ses heureux bénéficiaires ont versées. »

C’était une affirmation du billet :
"Ils en ont marre de payer pour les riches retraités"

Explication sur le régime de base des salariés, retraite dite Sécurité Sociale.

Pour bénéficier de la retraite maximum, entre 47 et 50% du plafond SS suivant sa date de départ dans les années 90 et le profil de sa carrière, un retraité actuel devait avoir cotisé au moins 10 ans au plafond SS.

Rappel du taux des cotisations à l’assurance vieillesse Sécurité Sociale : 8,5% dans les années 70 et 12,9% dans les années 80.

Aujourd’hui le montant maximum de la retraite est de 43% du plafond SS, et pour en bénéficier, il faut avoir cotisé au moins 25 années civiles complètes (sans maladie ni chômage) au plafond SS.

Le taux des cotisations à l’assurance vieillesse Sécurité Sociale est actuellement de 16,65% dont une part déplafonnée, c’est-à-dire que les cotisations versées sur la part du salaire supérieure au plafond ne donnent aucun droit supplémentaire.

Les salariés qui partent actuellement en retraite ont donc cotisé deux fois plus pour un montant de retraite inférieur.

Et personne ne peut dire ce qu’il en sera dans 20 ou 30 ans pour ceux qui aujourd’hui ont entre 30 et 45 ans.

 
Mais qui donc est le dindon ?

 
 
 
Article publié et censuré sur le site blogs.nouvelobs.com à l’adresse : http://onvousditpastout.blogs.nouvelobs.com/archive/2010/09/06/des-retraites-pas-cheres-payees.html

Publicités