Coup de force financier contre la Côte d’Ivoire

Posted on 19 décembre 2010 par

18


Comment faire plier Laurent Gbagbo devant la décision de la Communauté Internationale de désigner son adversaire Alassane Dramane Ouattara comme vainqueur d’une élection contestée ?

Explication sur le blog d’un opposant à Gbagbo, et donc partisan de ce coup de force financier pour éviter d’être accusé de participer à une quelconque théorie du complot :

« Le pays voit aujourd’hui, chaque jour de plus que Laurent Gbagbo reste en poste, la Côte d’Ivoire s’éloigner dangereusement de la perspective d’un allègement de sa dette de trois milliards de dollars car le Fonds monétaire international ne travaille pas avec les gouvernements non reconnus par l’Onu.

La filière cacao est entrain de payer au prix fort, cette cacophonie. Les opérateurs économiques vont indubitablement se retourner contre le pouvoir de Gbagbo.

Alassane Dramane Ouattara, fort du soutien de la communauté internationale vient de mettre un véritable coup d’arrêt aux agissements du président sortant sur les finances de la Côte d’Ivoire, et sur la diplomatie sans lesquelles, aucun pouvoir ne peut subsister, à défaut de se croire à l’abri de tout.

Sur le plan du Trésor public ivoirien, qui détient un compte à la Banque Centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) pour ses transactions financières importantes, c’est plié, il ne pourra plus jouir de liquidité ou de décaissement. Explication: le découvert qui permet à l’Etat de disposer de liquidité afin de faire face à ses engagements financiers subit un coup d’arrêt à la demande du président Alassane Dramane Ouattara. »

C’est ici un article d’Allain Jules :
"Laurent Gbagbo: chronique d’une mort annoncée. "

 
Amusant également cette phrase dans le même article :

« Discrètement dit-on, des militaires hauts gradés et des personnalités politiques viennent lui faire allégeance [à Alassane Dramane Ouattara]. »

Pourquoi discrètement, ils ménagent la chèvre et le sou ?

 
Ne pas oublier de lire Delugio (effacé du TRAC), ici :
unevingtaine.blogs.nouvelobs.com
ou ici :
unevingtaine.blogspot.com

et cet article :
"L’État de droit est-il bon pour les non-blancs, ou la démocratie est-elle bonne pour l’Afrique ?"

C’était la séquence "défendons les faibles et les mal entendus".

 
Mais qui donc est le dindon ?

 
 
 
Article publié et censuré sur le site blogs.nouvelobs.com à l’adresse : http://droitdereponse.blogs.nouvelobs.com/archive/2010/12/19/coup-de-force-financier-contre-la-cote-d-ivoire.html

Publicités
Posted in: Afrique