DSK, avis de bonne femme

Posted on 16 mai 2011 par

1


La victime était édentée et avait perdu son dentier. Car faire correctement une fellation forcée, c’est possible si l’homme a un revolver ou une arme terrorisante. Sinon la femme mord et ce ne sont pas des griffures qu’il faut chercher, mais des traces de dents très caractéristiques : une reconstitution permet de reconnaître si la dentition de la victime présumée correspond aux traces, un peu comme sur une banane. Or DSK n’était pas armé. Et, parole de femme, dans ce cas là on mord fort.

Pour l’anecdote, si on peut encore rire, DSK était nu quand il est sorti de la douche, mais « La police de New York a obtenu un nouveau mandat pour examiner les vêtements du patron du FMI à la recherche de nouvelles traces d’ADN, a indiqué dimanche à l’AFP un porte-parole de la police, John Grimpel ». Explication probable : ce sont les vêtements de DSK qui ont agressé la victime, mais DSK n’était pas à l’intérieur.

Selon certain dire : « Dominique Strauss-Kahn l’aurait attrapée, tirée dans la chambre et sur le lit, puis fermé la porte de la suite ». Oui mais l’histoire ne dit pas ce que la présumée victime faisait pendant que DSK était parti pour fermer la porte de la suite. Peut-être se faisait-elle aguichante ?

 
Mon avis : Quand DSK sera Président de la République, ou premier ministre de François Hollande, il pourra en partenariat avec Roland Dumas réformer la procédure pénale française en prenant ce qu’il y a de mieux dans les deux systèmes, français (inquisitoire) et américain (accusatoire). Etant donné leurs expériences respectives, ça changera des réformes brouillonnes du Président actuel.

 
 
Quelques dessins anciens :

Dessins d’Alex :

Dessin de Fanch

Dessin de Kroll

 

DSK scoop imaginaire

Publié le 15 mai 2011

 
 

Les photos prises par la caméra de sécurité du salon de sa suite ont été détruites.

Pourquoi ? parce que l’une montrait la soubrette fermant elle-même à clef la porte de la suite et une seconde montrait DSK nu fuyant la soubrette lancée à ses trousses et non pas le contraire.

Par qui ? par un cadre de l’hôtel, membre d’une organisation qui croit à la réalité des protocoles des sages de Sion et qui s’est donné pour mission de s’y opposer.

 
Autre scoop non imaginaire celui-là :

le vénéré de la Nobserverie sur la même longueur d’onde que le vénéré de la Mitterrandie ayant installé sa résidence en Sarkoland, Jacques Attali, qui tire à boulets rouges dans le dos de celui qu’il appelle pourtant son ami, c’est ici.

Interview de Jacques Attali c’est ici.

 
 
 

Publicités
Tagué: ,