Bernard Debré est un menteur

Posted on 19 mai 2011 par

2


Bernard Debré, urologue c’est-à-dire médecin du sexe, s’était longuement exprimé sur le cas pathologique DSK.

Dominique Strauss Kahn serait récidiviste selon lui :
 

La récidive est le fait de commettre une nouvelle infraction après avoir été déjà condamné pour une infraction de même nature. Donc Debré nous explique que DSK a déjà été condamné. Et pourtant les journalistes n’ont rien trouvé !!!

 
 
Bernard Debré avait également porté des accusations contre la Direction du Sofitel. Mise au point du groupe Sofitel :

« les allégations, proférées par un parlementaire français à l’encontre de la direction du Sofitel New York et laissant entendre que celui-ci cachait des agissements répétés d’agressions sexuelles, sont sans fondement et présentent donc un caractère diffamatoire. »

 

DSK, Bernard Debré accuse la direction de l’hôtel de complicité

Publié le 16 mai 2011

 
 

« Il faut sortir de l’hypocrisie. Ce n’est pas la première fois que DSK se livrait à ce genre d’agissements au Sofitel. C’est là qu’il descendait toujours. Ça s’est produit plusieurs fois et depuis plusieurs années. Tout le monde le savait dans l’hôtel »

Telle est l’accusation de Bernard Debré. Donc tout le monde savait, notamment la direction de l’hôtel.

Dans les grands hôtels, le ménage d’une suite se fait normalement par une équipe de deux femmes de chambre. Le fait que la pseudo victime débarque sans avertissement préalable et seule m’avait déjà interloqué.

Mais que la direction de l’hôtel lance une de ses employées dans cette aventure alors qu’elle connaissait le passé tumultueux du prédateur à l’intérieur même de son hôtel, c’est sidérant.

Donc soit Bernard Debré raconte n’importe quoi, soit la direction de l’hôtel est complice du crime par fourniture consciente de l’objet nécessaire à la consommation du crime et/ou par provocation.

 
 
 

Publicités