Notre culture fout le camp

Posted on 26 mai 2011 par

11


Ou le multiculturalisme à sens unique.

L’expression des différentes cultures, c’est bien : le français avec son béret basque et sa baguette sous le bras est un cliché dont personne ne s’offusque (et que dire du frogeater). Mais le marocain vendeur de tapis au souk est un cliché limite raciste (affaire Michaël Llodra). Et pourtant ce n’est que l’expression d’une différence de culture.

C’est comme cette histoire mesquine de "y’a bon BANANIA". Le MRAP qui s’enorgueillit d’avoir fait juger que la mention "y’a bon" accompagnée d’un personnage de couleur noire — et même la mention "y’a bon" toute seule ! — était humiliante et raciste.

 

Le futur combat du MRAP est l’interdiction de la campagne de l’association "Osez le Féminisme", "Osez le clito" : c’est en effet ressenti comme une humiliation par toutes les femmes qui en ont été privé par excision.

 
C’est caractéristique dans la vidéo : la blanche sait ce qu’est un clitoris alors que la jeune fille dont la peau a une couleur plus foncée croit que c’est sur le bout de la langue. Différence de culture.

 

 
Mais qui donc est le dindon ?

 
 
 

Publicités