Aubry vs Brochen et le principe de prévention et de précaution

Posted on 9 juillet 2011 par

0


L’une, Martine Aubry, ancienne directrice adjointe de Péchiney, était favorable à "la politique d’usage contrôlée" de l’amiante, source :
"Sénat — Rapport d’information sur le bilan et les conséquences de la contamination par l’amiante"

Voir également sa biographie sur Politique.net :

« Lors de la polémique sur l’amiante, contrairement à la Communauté économique européenne qui souhaite son interdiction, Martine Aubry, elle, préfère un « usage contrôlé ». Dès lors, le décret européen ne peut être appliqué. »

L’autre, Maître Jean-Louis Brochen, défenseur des salariés exploités et des exclus, a fait lourdement condamner une entreprises pour silicose utilisée sans prévention ni précaution.

Des points de vue fort divergents donc, mais depuis qu’ils se fréquentent, peut-être se sont-ils rapprochés ?

Exemple de synthèse de motions opposées par Martine Brochen :
"C’est bien insuffisant, mais c’est quand même trop"

 

 
 
Un autre portrait, bien différent, de Jean-Louis Brochen sur le site http://www.juif.org est ici :
"Martine Aubry et Jean-Louis Brochen, l’avocat des barbus"
Que ce site communautaire reproche à un avocat d’exercer son métier en défendant une autre communauté est une vision du droit à la justice assez particulière !

 
 
 

Publicités
Posted in: Pollution