A qui profite les taux d’intérêts élevés des dettes souveraines ?

Posted on 17 février 2012 par

0


On dit que ce sont les banques voraces qui s’engraissent sur le dos des Etats, Grèce, Espagne etc. en prêtant à des taux élevés à ces pays à cause de leurs difficultés financières. Peut-être mais pas seulement.

Lu dans la lettre des adhérents d’une grosse association d’épargnants français (épargne placée en assurance-vie)  :

« le fonds est investi à 25,1 % sur des obligations d’Etats, dont 10,8 % sur la France et 7,1 % sur l’Italie…

Une partie de ces titres (obligations de l’Etat italien) a été acquis dans l’optique (…) tout en bénéficiant de rendements attractifs.

cet investissement permet au Fonds Garanti en euros de (…) de disposer d’un avantage concurrentiel par rapport à d’autres assureurs. (…) tout en tirant partie des taux de rendements plus élevés. »

Prions pour que l’Italie honore ses obligations, sinon c’est 7 % de l’épargne qui feront pschitt.

 
Mais qui donc est le dindon ?

 
 
 

Publicités