Lille, piscine, Islam, la maladie n’était pas imaginaire

Posted on 1 avril 2012 par

4


Sarcelles et Lille, les horaires de piscines réservés aux femmes, on croyait ça réglé. En fait des créneaux horaires réservés à des associations. Et si ces associations n’avaient pour membres que des femmes, cela n’avait pas à créer de problèmes particuliers. Les douches d’ailleurs ne sont-elle pas séparées ? Et puis quand j’étais au lycée (collège aujourd’hui), les proviseurs du lycée de filles et du lycée de garçons (publics et laïques) s’entendaient toujours pour que les filles ne se retrouvent pas à la piscine municipale pendant les horaires de sport en même temps que les garçons. — mixité ne rimait pas avec laïcité à l’époque —

Et bien ce n’était pas aussi simple comme le révèle une enquête de l’Express :

« En revanche, une autre revendication sera prise en compte: que les cours d’aqua-gym soient impérativement assurés par une femme.

"C’était pour que les maris acceptent qu’elles puissent venir, sinon elles seraient restées chez elles", confesse aujourd’hui Denise Cacheux qui refuse cependant de voir là une entorse à la laïcité. »

« qui refuse cependant de voir là une entorse à la laïcité » car c’était à la demande des maris !!!! on croit rêver, mais non. Enseignant femme, médecin femme… quand c’est à la demande du mari, rien que du très laïc !!!!

 
Alors ? ben le concordat napoléonien dans la Constitution, n’est-elle pas une idée fulgurante de François Hollande ?
"Laïcité, Hollande hérite de l’entonnoir de Michel Debré"

 
 
 

Publicités