Construire du social

Posted on 4 septembre 2012 par

0


Dans les années 50-60 déjà, on construisait de belles tours pour les macaronis, les tos et les espingouins, et même les torcos. Y-avait tout le confort, et les immigrés étaient contents.

Depuis ces derniers ont bien réussi leur intégration : un fils de macaroni est Président de l’Assemblée nationale et un fils d’espingouin est Ministre des polices.

Que sont devenues ces tours ? Elles ne sont pas assez belles pour les nouveaux immigrants africains, alors on les détruit. Quel gâchis.

 
Mais qui donc est le dindon ?

 
 
 

Publicités