Bouaké ou les malheurs de la Françafrique

Posted on 30 novembre 2012 par

0


Une attaque aérienne contre les troupes françaises par deux avions fait 9 morts parmi les militaires français. C’était en Côte d’Ivoire, à Bouaké, le 6 novembre 2004.

On attrape (au Togo) les pilotes responsables (qui ne sont pas des islamistes, mais des biélorusses) qui sont mis à la disposition de la France. Et, surprise, la France les fait libérer. On ne sait toujours pas vraiment pourquoi, Michèle Alliot-Marie qui était à l’époque Ministre de la Défense s’embrouille dans les explications.

Les familles des victimes militaires veulent la vérité. L’obtiendront-elles ?

 
 
 

Publicités
Posted in: Afrique