Jean-François Copé nous explique la gauche-piscine et Notre-Dame-(Ségolène)-des-Landes pédale dans le Flamby

Posted on 30 décembre 2012 par

0


Les partisans de la gauche-piscine discutent de la misère du monde confortablement installés autour de leurs piscines financées grâce aux retraites généreuses payées par les cotisations des jeunes aux emplois précaires. Ils sont abonnés au Nouvel Observateur et Jean-François Copé décrit ainsi leur combat :

« Entre deux pages de publicité pour des montres de luxe, il était temps de recréer le Comité des Intellectuels Antifascistes. »

Dans son pamphlet contre cette gauche aisée et coupée des réalités, Jean-François Copé différencie l’imbécile et l’intelligent, peut-être la reprise d’une idée qu’il a plagié à partir de la fiction publiée sur ce blog ?

Le Nouvel Obs du 13 décembre 2012 publie la lettre de Jean-François Copé, "Vous êtes tombés bien bas", page 64 avec en vis-à-vis — humour intentionnel ou involontaire ? — une publicité sur une double protection contre la délinquance.

obs-20121213_p64-65_red

Il paraît que Patrick Buisson est le nouveau conseiller très écouté de Jean-François Copé. Prions à la manière des Pussy Riot à la cathédrale du Christ-Sauveur pour que cet attelage perde en 2017.

 
L’autoritarisme de Jean-François Copé aurait-il déteint sur Jean-Marc Ayrault ? Va-t-il accepter la démocratie participative sous la forme d’un référendum local sur le nouvel aéroport Notre-Dame-des-Landes proposé par certains ? L’avenir le dira.

Pareil pour le Parc de la Vanoise qui doit décider de son avenir éco-compatible — compatibilité entre l’économie qui crée des emplois et l’écologie qui préserve l’environnement légué à nos enfants —.

La démocratie participative, c’est le truc de Ségolène Royal. Il paraît qu’elle piaffe pour se rendre "utile" en entrant au gouvernement. Elle pourrait être nommée ministre des Landes et de la Vanoise, déléguée auprès de Delphine Batho. Mais Jean-Marc Ayrault avait posé une règle : pas de ministre battu aux législatives. Cette règle va-t-elle sauter ? Une entrée concomitante de Martine Aubry et de Ségolène Royal au gouvernement va-elle potentialiser le pouvoir de nuisance de l’une et de l’autre ? Qui donc va-être sacré(e) champion du pédalage dans le Flamby ?

 
Mais qui donc est le dindon ?

 
 
 

Publicités