L’actionnaire Renault juge Carlos Ghosn

Posted on 15 février 2013 par

0


On nous dit que Carlos Ghosn a sauvé Nissan de la faillite, que Nissan reconnaissant lui verse encore aujourd’hui une grosse indemnité annuelle de 9,92 millions d’euros pour cette action, pourquoi pas.

On nous dit que les patrons du CAC40 ont une rémunération en deux parties, une part fixe et une part variable. Les vendeurs de voitures connaissent comment se calcule une part variable : on te fixe des objectifs de vente, et si tu ne les remplis pas t’as rien. On peut supposer cependant que les paramètres de calcul de la part variable du salaire du PDG de Renault sont plus sophistiqués et qu’intervient dans le calcul l’intérêt à long terme de l’entreprise (exemple Maurice Lévy pour qui cette rémunération variable était calculée sur des paramètres pluriannuels et payable après un important délai d’attente).

Alors regardons le cours de bourse de Renault depuis 2006, année suivant sa nomination comme PDG de Renault :

Renault cours fev2006-2013

En 7 ans, – 45 % pour l’action Renault contre – 25 % pour le CAC40.

On pourrait penser qu’une telle création de valeur lourdement négative (ou destruction massive de valeur) pour l’actionnaire devrait être sanctionnée par une part variable de rémunération réduite à zéro pour un PDG si piètre patron. Ben non, faut pas penser ça car ce serait penser que le PDG n’est là que pour valoriser son entreprise alors que les actionnaires ne l’ont pas nommé dans cette perspective. Non, le PDG est là pour que les salariés soient heureux. Alors ce patron plus social qu’actionnarial promet de reporter 30% de sa part variable parce que ses ouvriers ne sont pas contents de lui.

Faisons donc les comptes, le report de 30% de la part variable représente environ 0,5 million d’euros sur une rémunération totale de 13 millions d’euros (Nissan + Renault). Cela fait… moins de 4 %.

Aux yeux d’un actionnaire qui a perdu 45% de son capital, … je vous laisse imaginer.

 
Mais qui donc est le dindon ?

 
 
 

Publicités
Posted in: Rémunérations