Commission pour l’avenir des retraites

Posted on 11 mai 2013 par

0


Les propositions du Parti Socialiste pour une réforme juste, efficace et durable des retraites ont été présentées à la Commission pour l’avenir des retraites. Résumé des financements « pour sauver le système des retraites :

Pour assurer l’équilibre du système, il faut mobiliser 45 milliards d’euros à l’horizon de 2025. Les socialistes proposent un plan complet qui permet d’atteindre l’équilibre :
– La mise à contribution des revenus du capital (bonus, stock-options, …) : 25 milliards d’euros.
– L’augmentation modérée et étalée dans le temps des cotisations patronales et salariales : 12 milliards d’euros soit +0,1 point par an, entre 2012 et 2021.
– Des réformes de structure (emploi des seniors, retraite choisie) : 11 à 16 milliards d’euros.
Pour sécuriser le système et faire face aux imprévus, nous voulons porter le Fonds de réserve pour les retraites à hauteur de 140 milliards d’euros en 2025, en l’alimentant par une majoration de 15% de l’impôt sur les sociétés des banques. »

Extrait d’un document de présentation datant de 2010 qui conclut :

« L’ensemble des mesures prévues permet d’assurer l’équilibre du système. Avec les ressources nouvelles proposées (37 milliards d’euros), auxquelles s’ajoutent les 6 milliards liés à l’amélioration de l’emploi des seniors et les effets des mécanismes de retraite choisie (5 à 10 milliards d’euros à l’horizon 2025), cela permet de financer jusqu’en 2025 les déficits prévus par le COR (45 milliards d’euros) et les 5 milliards que nous proposons pour la prise en compte de la pénibilité. Le Fonds de réserve des retraites (140 milliards d’euros en 2025) sécurisera l’ensemble du dispositif. »

Les propositions sont détaillées dans cet autre document :
"Les propositions du Parti socialiste – Texte adopté par le Bureau national du 18 mai 2010"
dans lequel on notera que

« L’augmentation de la contribution sur la valeur ajoutée, instaurée à la suite de la suppression de la taxe professionnelle de 1,5% à 2,2% (en exonérant les petites entreprises) : 7 milliards d’euros. »

est mentionnée comme « contribution des revenus du capital » !!! bizarrerie étonnante déjà commentée ici.

 
Mais qui donc est le dindon ?

 
Sur le même sujet, les propositions de la gauche-piscine :
"Financement des retraites, audition de Caquedrole par la Commission pour l’avenir des retraites"

 
 
 

Publicités
Posted in: Retraite-PS