Les députés travaillent, la preuve

Posted on 26 mai 2013 par

3


Note technique, si vous êtes superficiels, vous pouvez passer votre chemin.

Comparer la proposition originelle de la loi tendant à la suppression du mot « race » de notre législation, ici,

et celle sortie des débats et approuvée par l’Assemblée Nationale, .

Entre les deux une activité saine et émancipatrice. Quand on dit que les députés ne font rien, c’est pas vrai, ils travaillent durs mais personne ne montre le résultat de leur travail.

Observation intéressante : la mention et l’utilisation du mot « ethnique » en remplacement du mot « racial » dans la proposition originelle a disparu. Comme quoi les initiateurs de cette loi n’étaient pas très au clair sur les notions de races et d’ethnies comparées.

 
Modèle étranger : nos députés ont-ils considéré dans leurs réflexions les modèles étrangers ? et notamment celui d’Israël ?

Si les races, ça n’existe pas, c’est universel et en Israël non plus ça n’existe pas. Alors comment cette chose qui n’existe pas s’appelle-t-elle en Israël ? En Israël ils appellent ça la לאום (ne me demandez pas comment ça se prononce, sur les formulaires d’état-civil israéliens le mot est traduit en anglais par nationality). Dans les לאום il y a la nationality juive, la nationality druze, la nationality circassienne, la nationality bédouine, la nationality arabe, etc.. Pourquoi ne pas prendre au moins en partie modèle sur Israël ?

 
Sur le même sujet :
"Nouvelle loi, les ophtalmologues sont-ils racistes ?"
"Races et théorie des genres"
"Esclavage et droit positif"

 
 
 

Publicités