Nouvelle loi, les ophtalmologues sont-ils racistes ?

Posted on 26 mai 2013 par

2


Non non, je ne parle pas de la race des daltoniens ou de la race des hommes et femmes aux yeux bleus dont la différentiation génétique est clairement établie. Les daltoniens ou les yeux bleus ne sont pas discriminés par les ophtalmologistes, mais seulement par la police pour qui un feu est vert ou rouge, la même couleur pour tous, et n’admet aucune contestation sur les couleurs.

Pareil à l’armée française d’ailleurs, forte discrimination de la race des daltoniens interdits chez les pilotes de chasse.

Non je parle de la différence de traitement entre caucasiens et noirs : on ne traite pas à partir des mêmes seuils le glaucome chez le caucasien et le noir. Pourquoi ? je ne saurais vous le dire précisément, mais ce dont je suis sûr, c’est que les examens ne sont pas évalués de la même façon suivant que vous êtes caucasiens ou noirs. Une différence de traitement discriminatoire donc.

Mais est-ce du racisme ? C’est là que la nouvelle loi qui supprime toute mention du mot "race" dans les codes et les lois intervient. La race n’existe pas nous révèle cette loi, mais si légalement la race n’existe pas, comment pourrait-on dire qu’un traitement discriminatoire entre un caucasien et un noir serait raciste ? Autrement dit comment définir pénalement l’incrimination de racisme sans définir au préalable ce qu’est une race, même prétendue ? — la nouvelle loi dit en effet que « La République française ne reconnaît l’existence d’aucune prétendue race » —

Pour bien comprendre si vous n’êtes pas pénaliste : avant d’être puni, une infraction doit d’abord être précisément définie dans ses éléments matériels. Par exemple le viol avant de devenir un acte punissable doit être précisément défini par un texte légal (définition par ailleurs différente d’un pays à l’autre, le viol dans tel pays ne sera par exemple qu’agression sexuelle dans tel autre pays).

Or la nouvelle loi remplace dans les codes et lois pénales le mot « racial » par « raciste » et toute référence à « une race » par « pour des raisons racistes ».

Oui mais… comme la définition de "raciste" est laissée à l’appréciation souveraine des juges du fond, il faut s’attendre à des décisions discrétionnaires très aléatoires (voire arbitraires ?) en fonction des juges. Comme dirait Siné dont l’affaire montra la grande subjectivité de cette notion de racisme, elle ira loin cette petite loi.

Alors va-t-on voir disparaître sur les comptes-rendus d’examens ophtalmologiques l’information ethnicity et la discrimination qui va avec ?

 
Sur le même sujet :
"Races et théorie des genres"
"Esclavage et droit positif"

 
——————————————————————————————————————————————————————
Sur le site des blogs du Nouvel Observateur

article « retiré de la publication en raison de sa non-conformité vis-à-vis de la charte d’utilisation du NouvelObservateur. »
motif de retrait successifs : "Commentaire ou article en double" (2fois), "Autre motif non précisé" et "SPAM et messages répétés"

commentaire :
— fuite sur une instruction de Netino, cette dernière dispose que :
la touche F9 de la Console de contrôle et de tir est ainsi modifiée : les mots : « Propos potentiellement racistes » sont remplacés par les mots : « Commentaire ou article en double ».
Mise en vigueur de l’instruction et application à cet article, censuré par les troupes de Bamako, « Le motif de retrait de votre participation est : Commentaire ou article en double » —

——————————————————————————————————————————————————————
 

 
 
 

Publicités