Protection des truands ou protection des enfants, faut choisir

Posted on 8 septembre 2013 par

0


Les effectifs de la police sont insuffisants, restrictions budgétaires obligent. Alors il faut bien répartir la pénurie. Le Ministre de l’Intérieur met donc ses hommes où les médias sont.

Des truands tuent des truands. Marseille, 2 morts tous les mois, on met des policiers supplémentaires pour éviter que les truands ne se fassent tuer par d’autres truands.

Des adultes tuent des enfants. 2 morts tous les jours. Combien de policiers supplémentaires ?

Frédéric Régnier, capitaine de police à la brigade de protection des mineurs de Paris, au Colloque du 14 juin 2013 au Sénat sur les violences faites aux enfants :

«  Je parlerais davantage du manque d’effectifs. Se pose en effet le problème du non remplacement des fonctionnaires de police qui sont mutés. Nous voyons les dossiers s’accumuler sur les bureaux des fonctionnaires ce qui peut avoir une incidence sur la qualité du travail rendu mais aussi la motivation des policiers. »

 
Mais qui donc est le dindon ?

 
 
 

Publicités