Irak, les français nettoient le dépotoir des anglais

Posted on 20 septembre 2014 par

2


Il y avait un dictateur qui tenait son pays religieusement propre. Les anglais ont voulu nous entraîner dans une croisade bushienne contre ce dictateur aux armes paraît-il massivement destructrices. Mais Chirac a dit non. Voilà ce que la presse anglaise en disait :

chirac worm

Aujourd’hui que les anglais se sont retirés en laissant le feu sous un chaudron religieux, ce sont les français qui sont appelés pour canadairiser l’incendie, stopper la dévastation d’un pays et reciviliser son peuple.

Mais les anglais sont contents : ils gardent l’Écosse sous domination.

 
Et Boris Boillon, vous vous souvenez de ce Sarkozy-boy ? Pour rire (jaune) un bon coup :
"L’Irak, laboratoire de la démocratie du monde arabe" (août 2010)

« (…) les choses se passent comme on l’avait prévu. (…) Nombreux sont ceux qui pensaient que la guerre civile serait inévitable. Elle n’a jamais eu lieu. (…) l’intervention alliée de 2003 (…) a libéré le pays. (…) Les Irakiens apprécient les fruits de la démocratisation (…) L’Irak est le vrai laboratoire de la démocratie dans le monde arabe. (…) »

 
Sur le même sujet (juin 2009) :
"Chirac n’est pas aimé des anglais"

 
 
 

Publicités