En souvenir de son père

Posted on 10 août 2016 par

0


 
Pal Sarkozy et le petit Nicolas. Les rapports entre Nico­las Sarkozy et son père ont toujours été compliqués.

Est-ce une explication des rapports aussi très compliqués ente Niquolas Sarkozy et ses deux pères en politique : Jacques Chirac et Édouard Balladur (ne parlons pas de Charles Pasqua qu’il a rapidement tué).

Charlie-Hebdo-Debré-Adieu
Jean-Louis Debré lui n’a pas ce problème de l’absence du père, bien au contraire. Et il observe le gigotage de Nicolas et nous fait part de ses réflexions dans son dernier livre : "Ce que je ne pouvais pas dire".

Charlie-Hebdo-Chirac-Debré
Extrait des premières pages :

« Lorsqu’il [Niquolas Sarkozy] se réfère au Général, peut-être cherche-t-il inconsciemment à dessiner une sorte d’auto-portrait : « Le génie de de Gaulle est que la volonté politique ne lui fait pas peur », déclare-t-il comme s’il voulait parler de lui-même. »

et cette réflexion, sans doute toujours d’actualité :

« Sarkozy leur faisait peur [les autres ministres de Dominique de Villepin] (…)
Si on ne fait pas allégeance à Sarkozy, on devient immédiatement à ses yeux un ennemi à décrédibiliser directement ou par l’intermédiaire d’affidés. Seul lui importe de marginaliser publiquement ou d’abattre politiquement celui qui ose lui résister. »

Charlie-Hebdo-Debré-la dinde aux marrons
Sarkozy a le croc de boucher rapide.

 
 
 

Publicités
Tagué: ,