Les turcs au Kurdistan syrien, invasion ou simple massacre ?

Posted on 5 février 2018 par

0


Emmanuel Macron : « S’il s’avérait que cette opération devait prendre un autre tour qu’une action pour lutter contre un potentiel terroriste menaçant la frontière turque et que c’était une opération d’invasion, à ce moment, cette opération nous pose un problème réel. »

Les turcs au Kurdistan en chemin pour un nouveau génocide ? si Allah le veut.

Rappel : la Turquie est un membre influent et incontournable de l’OTAN, une alliance à laquelle appartient la France, appartenance renforcée par Niquolas Sarkozy quand il était président. Rappel plus ancien : la nation kurde a été reconnue par le traité de Sèvres, signé par la France en 1920.

lu ceci (propagande ou réalité ?) :

« Les Turcs et leurs supplétifs passent aussi leur frustration sur les malheureux blessés kurdes qui leurs tombent entre les mains. Ce fut le cas, jeudi, dans le village de Kurné, district de Boulboul, de la combattante Barin Kobani, prise vivante par les forces d’Erdogan. Elle a été mutilée de son vivant, les seins et les parties génitales découpées au couteau par ses tortionnaires, et filmée par ceux-ci, apparemment fiers de leur œuvre. »

Mais pour Emmanuel Macron, ce n’est pas encore un problème. Je viens de relire l’interview du candidat Macron dans L’Obs du 10 novembre 2016 page 44, je le cite : « il ne faut pas bouger sur les valeurs, il faut être absolument intraitable. Notre pays a toujours été porté par son universalisme. La France n’est elle-même que quand elle se dépasse, quand elle porte ses valeurs de fraternité au-delà d’elle -même… »

Alors aujourd’hui, s’il s’agissait d’une invasion de la Syrie par les turcs, cela lui poserait un problème, mais puisqu’il ne s’agit que d’éliminer les soldats kurdes qui ont vaincu DAESH, pour eux mais aussi pour nous, ce n’est pas un problème puisque kurde = terroriste : « cette opération [turque n’est] qu’une action pour lutter contre un potentiel terroriste menaçant la frontière turque ».

En résumé la position macronique : massacrer les kurdes, pourquoi pas, mais occuper durablement la Syrie, non pas ça !

 
 
 

Publicités
Tagué: , ,
Posted in: Moyen-Orient